Gare de Chartres : NON à la rénovation démesurée !

Publié le par Verts Centre

Depuis le début du printemps 2007, date de l'annonce faite par le député-maire-président de l'agglomération chartraine, les Verts d'Eure-et-Loir contestent le projet de transformation du quartier de la gare de Chartres, parce que sur-dimensionné, ethnocentrique, énergétivore, somme toute l'oeuvre d'un esprit anti-écologique.
Dans un tract édité à l'époque, nous écrivions : "...la construction d'un ensemble immobilier gigantesque avec une dalle par-dessus les voies pour fluidifier la circulation, plus des parkings privés, plus des logements de haut standing, plus des enseignes commerciales, plus des espaces sportif, culturel... Stop, n'en jetez plus ! Une fois de plus, c'est la logique marchande qui prédomine et qui ne fera que défigurer davantage notre ville".
Dans la même veine, les Verts 28 soutiennent l'actuelle protestation des riverains du quartier chartrain de l'Epargne contre le projet de construction d'un "mini-Zénith de 5.000 places" juste sous leurs fenêtres que Jean-Pierre Gorges souhaite insérer dans le programme de refonte du secteur de la gare.
Nous entendons parfaitement la nécessité de rénover ledit quartier de la gare de Chartres, mais pourvu que la démarche se fasse à l'échelle des besoins de l'agglomération et des habitants qui la constituent, et dans la concertation.

Gérard Leray, pour les Verts d'Eure-et-Loir

Publié dans local

Commenter cet article

arnaud 15/08/2010 17:32


si c'est aussi démesuré que l'odyssée.... il faudra revoir tout ca et peut etre agrandir encore
et oui pour l'odyssé on voyait trop grand et pourtant il est trop petit!!!on disait aussi que cela ne repond pas aux attentes des chartrains(c'était trop grand pour une agglomération comme la
notre) et bien merci JPG ce projet a été une réussite comme d'ailleurs tous les projets, et là on nous parle du pole gare, et on verra bien...(suite logique)