Efficacité énergétique: communiqué des conseillers régionaux verts

Publié le par Verts Centre

 

5 millions supplémentaires pour l’efficacité énergétique dans les lycées :

les élus Verts entendus !

 

 

Jeudi, à l’occasion du vote du « plan régional de soutien économique et social », le Président du Conseil régional proposera de renforcer à hauteur de 5 millions d’euros le programme d’investissement dans les lycées sur les thématiques énergétiques en 2009.

 

Le groupe des élus Verts s’en réjouit, d’autant que c’est très exactement la proposition qu’il avait défendue dès le vote du budget primitif 2009, en décembre 2008, par le biais d’un amendement présenté par Jean DELAVERGNE mais rejeté alors par nos alliés socialistes et communistes.

 

L’urgence écologique est aujourd’hui une évidence pour tous ceux qui ont compris que « la maison brûle » ! Les autorités publiques ne peuvent se contenter de faire la leçon aux citoyens sur les efforts exceptionnels que tous doivent consentir, sans que ces mêmes pouvoirs publics fassent eux-mêmes tout ce qui est en leur pouvoir pour faire avancer la question dans leur domaine de compétence.

 

A cette responsabilité écologique s’ajoute à présent une responsabilité particulière face à la crise économique et sociale. Nous ne sommes pas, chez les Verts, partisans de n’importe quelle relance, mais nous pensons tout de même que des commandes publiques supplémentaires peuvent jouer un rôle d’amortisseur de la récession, sous réserve bien sûr que ces commandes publiques soient bien ciblées d’un point de vue écologique et permettent effectivement le maintien d’activités sur les territoires.

 

De plus en plus d’artisans et d’entreprises du bâtiment se sont dotés des compétences nécessaires pour répondre à la demande croissante dans le domaine des économies d’énergie. C’est donc un secteur dans lequel une « relance » peut s’avérer vertueuse.

 

Malheureusement, nous devons aussi relever que toutes les dépenses qui composent le « plan régional de soutien économique et social » ne sont pas aussi pertinentes. C’est le cas par exemple du financement de la rocade nord-ouest de l’agglomération tourangelle qui relève encore pour nous d’une logique du « tout-voiture » bien éloignée d’un développement vraiment durable.

 

Karim LAANAYA, Président du Groupe des élus Verts

Jean DELAVERGNE, Vice-président du Conseil régional

Publié dans région

Commenter cet article