Communiqué des Verts Centre

Publié le par Verts Centre

Les Verts Centre se réjouissent des scores élevés d’Europe-Ecologie le 7 juin et de l’élection de Jean-Paul Besset au Parlement Européen. La ténacité de notre tête de liste, mais aussi la mobilisation active des militants verts, associatifs, de simples citoyens, des candidats, l’implication de tous dans la rédaction du projet, l’appui de la structure du parti vert ont concouru à ce succès. Nous souhaitons que les enjeux européens ne soient pas oubliés une fois l’élection passée et nous nous emploierons à le montrer lors des échéances suivantes.

La responsabilité de ceux qui s’engagent sur le chemin de l’écologie politique est immense. Nous savons que l’abstention a été forte, à la mesure du désarroi et de l’isolement de nombre de nos concitoyens. Il faut transformer l’essai : nous notons que là où la participation est plus forte, les résultats d’Europe-Ecologie sont généralement plus élevés. Le chemin peut être long et les élections régionales prochaines en sont une des étapes.

Les militants d’Europe-Ecologie doivent se rencontrer rapidement pour définir ensemble dans la clarté les modalités de leur collaboration à long terme et s’atteler à la préparation d’un projet d’éco-région qui laisse toute sa place aux citoyens et réponde aux défis de notre temps.

Olivier Masson,
Président des Verts Centre

Publié dans européennes

Commenter cet article

apeis du cher 24/06/2009 00:46

 
GENERATION DES "S A N S" et celle DES " T R O P "
  Ou allons nous ?     J' AI MAL A LA FRANCE .

CATASTROPHES HUMAINES EN VUE .
 
LA GENERATION DES «  SANS  »

Les «  S A N S  » essaient de débuter leur vie de chômeurs
Abandonnées SOUVENT SANS MINIMAS SOCIAUX
LES " S A N S " : sans permis de conduire - sans famille en mesure de les soutenir - sans savoir lire, écrire ou compter - Sans scolarité normale avec des enseignants cherchant à faire des têtes BIEN FAITES sachant réfléchir , en s'intéressant à tous les élèves, y compris aux difficiles qui ont besoin de plus d'attention - Sans revenu ni minimas sociaux - sans boulot , malgré un C A P - ou Sans compétence professionnelle - Sans employeur, autour du domicile , dans un rayon raisonnable ( campagne ) - sans argent – sans logement - ET SANS SOUTIEN DES ELUS .


LA GENERATION DES "T R O P " et LA GENERATION DES " SANS"

Ou allons nous ?     J' AI MAL A LA FRANCE .

CATASTROPHES HUMAINES EN VUE .
 
LA GENERATION DES «  TROP  » :

- Trop vieux et pas assez rentable , il est sûr qu'il n'ont plus leur force et la souplesse de leur vingt ans - Trop GROS - Trop expérimenté - Trop petit, pas assez grand - Trop lent – Trop handicapé , même s'il ne sont pas reconnu , ni par la M D P H ou la sécu, même si leur médecin délivre un certificat d'inaptitude physique - Trop cher - ...
 
MICHEL LHEROT

Association pour l 'emploi, l 'information et la solidarité des victimes du chômage ou de la précarité du cher