19 mars: communiqué des Verts Loiret

Publié le par Verts Centre

Répondre à l'urgence en préparant l'avenir !

Après la faiblesse des mesures proposées par le gouvernement, après les manifestations du 29 janvier, les Verts appellent à continuer la mobilisation et à rejoindre toutes les manifestations organisées à Orléans, dans le Loiret et partout en France le 19 mars. Pour une conversion écologique de notre économie et de notre société, seule réponse responsable et cohérente aux crises que nous traversons. La crise, ce n'est pas pour tout le monde: le chômage partiel et les licenciements explosent, mais les banques, qu'on disait au bord du gouffre, affichent des profits conséquents. D'un côté, débauche de milliards; de l'autre, aucune réponse aux difficultés de plus en plus lourdes des salariés, des chômeurs, des retraités.
Face à la crise, Nicolas Sarkozy a ses préférences: aux uns paquet fiscal et aides généreuses, aux autres travail le dimanche, casse des 35 heures, privatisation et dégradation des services publics... À une crise provoquée par la dérégulation, le Président répond par encore plus de dérégulation !
La crise n'est pas un accident : elle est le symptôme de l'échec d'un système, présenté depuis vingt ans comme la seule politique possible par les libéraux qui prétendent aujourd'hui «refonder le capitalisme». Depuis vingt ans, la «seule politique possible» a fait reculer les garanties collectives, attaqué la protection sociale et les solidarités, fait exploser les inégalités, superprofits pour quelques-uns et précarité pour le plus grand nombre... Le tout en accélérant toujours plus le gaspillage des ressources naturelles et la destruction de notre environnement.
Pour les Verts, une politique durable de sortie de crise doit reposer sur deux piliers: une réponse d'urgence, pour venir en aide aux victimes de la crise, touchés par la précarité, les problèmes de logement, les salaires indécents, etc, et une réorientation profonde de nos modes de développement destructeurs de notre environnement.
Il est temps de réfléchir à ce que nous produisons, et à ce que nous consommons, il est temps de changer radicalement d'objectifs:
- en mettant immédiatement en place un bouclier social renforcé: chèque exceptionnel pour les ménages modestes, droits élargis à la formation et la reconversion professionnelle, moratoire sur les expulsions locatives...  - en préparant l'avenir par des investissements massifs dans les emplois de demain, pour une reconversion écologique de l'économie: rénovation du bâti, énergies renouvelables, transports alternatifs à la voiture individuelle, relocalisation de l'économie, développement de l'agriculture bio, économie sociale et solidaire...
- en renforçant les services publics, réponse aux besoins collectifs de santé, d'éducation et de recherche.

Renoncer au changement, c'est laisser un boulevard aux solutions autoritaires, qui protègent les privilèges d'une minorité et répriment toujours plus sévèrement l'action collective et les mouvements sociaux.
Répondre vraiment à la crise, ne pas seulement subir, c'est savoir en tirer partie pour engager une mutation au service de tous.

Dominique Ronceray,  Porte Parole des Verts Loiret

Publié dans local

Commenter cet article